Recherche


Marquette-lez-Lille

La commune est située à la confluence de la Deûle et de la Marque, dont elle tire le nom. Les dernières campagnes de fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour de nombreux vestiges couvrant les périodes du néolithique à la fin de l’époque mérovingienne. Les larges zones funéraires mises à jour, les mausolées, les bâtiments romains, l’abbaye… font de Marquette une terre d’histoire incontournable. Autant de richesses favorisées par la proximité immédiate de la Deûle et de la Marque. Au moyen âge, Jeanne de Flandre, Comtesse de Flandre et du Hainaut de 1205 à 1244, fonde l’une des plus grandes abbayes cisterciennes féminines de France. L’ère industrielle a amené des grandes entreprises (les grands moulins de Paris, Kuhlman, Decauville, les grandes malteries modernes, Massey Fergusson…). Aujourd’hui, Marquette est une ville dynamique proposant tout au long de l’année des activités variées.

L’église Notre-Dame-de-Lourdes

Venez découvrir l’église Notre Dame de Lourdes rénovée en 2003 et ses vestiges mérovingiens et cisterciens. Ce lieu est désormais consacré essentiellement à des expositions archéologiques, notamment avec la présentation des vestiges extraits du site de l’abbaye cistercienne. Des découvertes gallo-romaines et mérovingiennes les ont rejoints.

Le site de l'abbaye Cistercienne

Grâce à Jeanne de Flandre qui fonde en 1226 une abbaye cistercienne, Marquette-lez-Lille entre dans l’histoire de France. Cette abbaye de Flandre est considérée comme l’une des plus grandes de France, elle abrite entre autre, les tombeaux de Jeanne et de son premier mari Ferrand de Portugal.

L’Hôtel de Ville

À l’origine, il s’agissait d’un château construit en briques et en pierres à la fin du XIXème siècle à la demande de Monsieur Desprets, minotier, fondateur du moulin du même nom et dernier meunier du moulin Saint Pierre à Lille. Le 16 avril 1930, le château est devenu hôtel de ville. Le géant de la commune, haut de 4,50 mètres et pesant 80 kg, à l’effigie de Jeanne de Flandres, est visible dans la salle d’honneur Michel Delebarre. Autour de ce bâtiment, le parc dessiné « à l’anglaise » au tout début du XXème siècle est traversé par une allée et un bassin, des jeux pour petits enfants sont libres d’accès.

Les ex Grands Moulins de Paris 

Construits vers 1920 près de la desserte des voies d’eau et ferroviaires, ces grands moulins ont été en activité jusque 1986. Depuis le 30 mai 2001, ils sont inscrits à l’inventaire des Monuments historiques. Fleuron de l’industrie locale, cette ancienne minoterie de style néo-flamand de 5 étages domine le paysage marquettois.

La chapelle Saint Roch

Elle fut construite à la gloire de St Roch, patron des fripiers, rôtisseurs, cardeurs de laine et paveurs, qui est invoqué contre les maladies contagieuses des hommes et du bétail.

Le tramway touristique de la Vallée de la Deûle

L'association AMITRAM propose un voyage insolite le long de la Deule à bord de tramways touristiques, datant du début XXème du siècle, classés Monuments Historiques. L'association propose également des parcours en tramway à l'occasion de mariages, fêtes familiales.... D'avril à septembre. Circulation de 14h à 18h, toutes les 20min les dimanches. Les groupes ont la possibilité de faire des balades en tramway en semaine d'avril à septembre. Deux lieux de départ : quartier du Vent de Bise à Wambrechies (rive droite, face à la distillerie) et rue de la Deule à Marquette.

Le domaine du Vert Bois

Ce magnifique parc aux multiples essences offre d’agréables promenades pour les familles, les joggers ainsi que de nombreuses possibilités récréatives (mini-golf, aires de pique-nique, jeux pour enfants….). Ouvert toute l’année, entrée libre.

Les Festivités

La fête des chapons : cette fête, organisée pendant les fêtes de l'eau, commémore la pauvreté. Cet évènement communal est également l’occasion de la sortie officielle du géant de la ville avec la confrérie de la cité des chapons, le dimanche. À la fin du traditionnel défilé, des chapons sont offerts (petites brioches en forme de chapon).